Utilisation des cookiesX
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêt. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.


Liens

Infos

Mes listes

Me connecter

Votre panier est vide

Guide des bonnes pratiques du piercing : Soins après le geste, information au client

6.1 Généralités
6.2 Procédures de soins selon la localisation
  Arcade, oreille, nez, nombril
Lèvres, langue
Piercing génitaux
6.3 Dans tous les cas de piercing
6.4 Délais de cicatrisation, complications infectieuses et anomalies de cicatrisation
  Etapes de la cicatrisation
Infections, allergies
Délai de cicatrisation
 

6.1 Généralités

Les soins à apporter après réalisation d'un geste de piercing doivent débuter le jour même du geste.

On peut éviter beaucoup de complications infectieuses si ces soins sont correctement réalisés.

Le professionnel a pour obligation d'expliquer soigneusement et de façon détaillée la nature de ces soins, leur justification et la procédure recommandée pour les réaliser. Ils diffèrent selon la nature exacte et la localisation du geste.

Ce travail d'explication prend du temps et doit être pris en compte dans l'organisation du travail (rendez-vous d'une durée suffisante).

Bien qu'une information générale minimale sur les soins après le geste soit souhaitable avant de réaliser tout geste de modification corporelle avec effraction cutanée, il est préférable de délivrer l'information détaillée après avoir pratiqué le geste car le client y portera une meilleure attention. Le plus souvent en effet, l'inquiétude liée à la réalisation imminente du geste et à la douleur pouvant en résulter réduisent l'attention des clients par rapport aux conseils dispensés.

L'opérateur doit impérativement fournir une documentation adaptée à son client concernant les soins après le geste, car l'information orale ne suffit pas et parce que le client ne saura pas toujours poser les bonnes questions sur le moment (cf Annexe 3).

Recommandations générales:

  • Il faut éviter de toucher la zone où a été pratiqué le geste avec des mains sales. On doit toujours se laver les mains avant de manipuler ou nettoyer le site concerné.
  • Les vêtements serrés doivent être évités lorsqu'ils exercent une pression ou une friction sur la zone du geste, car ils peuvent alors favoriser l'apparition de complications infectieuses.
  • Cependant, certaines localisations du piercing font exception à cette règle : dans le cas des mamelons et des organes génitaux, le port d'un soutien-gorge ou d'un slip est recommandé.

Selon leur localisation, les piercing peuvent concerner uniquement la peau (arcade, oreille, nez ou nombril), les muqueuses (langue, organes génitaux) ou concerner les deux avec une face cutanée et une face muqueuse (lèvres et certains piercing des organes génitaux).

Quelle que soit sa localisation, le piercing doit être nettoyé au moins une fois par jour dès le jour de la pose et jusqu'à sa cicatrisation complète.


6.2 Procédures de soins selon la localisation

Arcade, oreille, nez, nombril

Pour les piercing de la peau, la procédure recommandée est la suivante :

  • Le geste doit être doux et non traumatisant,
  • Il faut nettoyer le piercing en éliminant les résidus secs et agglutinés autour de l'orifice, à l'eau tiède et au savon,
  • On mobilise doucement le bijou en le faisant coulisser dans le piercing,
  • Il faut bien rincer le savon à l'eau tiède, ou au sérum physiologique stérile, une fois les résidus éliminés,
  • Sécher enfin, à l'aide d'un linge propre ou d'un essuie-mains en papier absorbant.

Ce geste peut être réalisé avec de l'eau tiède et un savon à pH neutre, à l'aide d'une compresse ou un coton-tige (éviter le coton hydrophile qui laisse des fibres). L'eau tiède ramollit les résidus secs qui peuvent ainsi être éliminés sans frotter et donc sans traumatisme local.

L'usage d'un savon permet une bonne détersion des impuretés.

Le rinçage est important et peut être réaliser à l'aide de sérum physiologique (solution de chlorure de sodium à 0.9%) stérile, conditionné en ampoules de 10 ou 20 ml, ou en flacons de 125 et 250 ml.

Le séchage est très important car il évite toute macération de la plaie favorisant l'infection.

L'application d'une solution antiseptique, par exemple à base de polyvidone iodée à 10%, avec une compresse ou un coton-tige, est recommandée durant les premiers jours après un piercing. Elle doit intervenir entre la détersion et le rinçage du piercing. Mais la fréquence des réactions allergiques et des irritations liées à l'usage des antiseptique engage à éviter leur utilisation prolongée. Une durée d'utilisation des antiseptiques de 7 à 10 jours peut être recommandée.

Lèvres, langue

Pour la face cutanée des piercing, les soins exposés ci-dessus s'appliquent de la même façon.

Pour la partie muqueuse du piercing de lèvres et pour la langue, des bains de bouche antiseptiques doivent être effectués 2 fois par jour et après chaque repas pendant environ 8 jours.

Il faut bien respecter les conditions de dilution de l'antiseptique utilisé et ne pas utiliser trop longtemps des produits en solution alcoolique, car ils peuvent entraîner une irritation de la bouche, voire des infections par champignons (muguet buccal). Une durée de 14 jours peut être conseillée.

Piercing génitaux

Les soins de la face cutanée du piercing s'appliquent de la même manière que ci-dessus, mais pour la partie muqueuse du piercing, on utilisera un savon antiseptique à usage gynécologique par exemple à base de polyvidone iodée. Il est indispensable de bien rincer (à l'aide de sérum physiologique stérile) et de sécher le piercing après le soin. Une durée d'utilisation des antiseptiques de 10 à 15 jours peut être recommandée.


6.3 Dans tous les cas de piercing

Il convient de s'abstenir de contact oral (piercing de la langue), oro-génital et sexuel (piercing de langue et piercing génital) pendant 3 semaines au moins après réalisation du piercing. Les rapports sexuels doivent être protégés (préservatif) jusqu'à cicatrisation complète d'un piercing génital.

Il faut éviter de traumatiser le site du piercing par frottement de vêtements trop serrés pendant la durée de la cicatrisation. Cependant, dans le cas du piercing des mamelons et des organes génitaux, le port d'un soutien-gorge et d'un slip est recommandé pour les mêmes raisons.


6.4 Délais de cicatrisation, complications infectieuses et anomalies de cicatrisation

Etapes de la cicatrisation

Il est normal d'observer une réaction inflammatoire (rougeur et parfois gonflement) dans les jours qui suivent la pose d'un piercing.

Toutefois ces symptômes doivent disparaître en moins d'une semaine.

La cicatrisation définitive va ensuite être obtenue dans des délais très variables, selon la localisation et la nature du geste pratiqué (cf. plus bas). Durant toute la phase de cicatrisation, l'attention portée aux soins (fréquence et qualité) sera essentielle à la prévention du risque de complication, en particulier infectieuse.

Infections, allergies

Une infection locale peut être initialement négligée parce que confondue avec la réaction inflammatoire siégeant dans la zone du geste après sa réalisation.

La persistance au-delà de ce délai d'une semaine ou l'accentuation des symptômes, l'association d'au moins trois signes parmi l'érythème (rougeur), l'œdème (gonflement), la douleur, l'augmentation de la chaleur locale ou la fièvre, un écoulement purulent ou nauséabond, signent la présence d'une infection. Il faut consulter un médecin si les symptômes sont trop importants : douleur excessive, gonflement s'étendant à toute la région et non pas juste autour du piercing, et fièvre.

Ces signes doivent être signalés à chaque client, au préalable, comme déterminant une infection et nécessitant la consultation d'un médecin.

Aucun traitement médicamenteux, même lorsqu'il s'agit de topiques locaux en vente libre (pommade antibiotique), ne doit être préconisé par l'opérateur.

L'absence de cicatrisation, l'apparition secondaire de démangeaisons ou d'une rougeur doivent faire évoquer une allergie au produit antiseptique employé ou au matériau du bijou implanté.

Il faut éviter de changer plusieurs fois d'antiseptique et là encore, le recours à un médecin peut être utile.

Délai de cicatrisation

La durée et la qualité de cicatrisation du piercing (épithélialisation du "canal dermo-hypodermique" artificiellement créé) dépendent de l'état général et des antécédents médicaux de la personne, du site anatomique concerné, de la nature et de la qualité du bijou, du matériel employé pour réaliser le piercing et enfin de la qualité du geste technique. Cependant, les soins locaux après un piercing constituent vraisemblablement le facteur déterminant le plus important de la vitesse et de la qualité de cicatrisation, et donc du risque de complication infectieuse. En effet, cicatrisation et infection sont étroitement liés dans le cas du piercing, comme dans le cas de tous les gestes chirurgicaux.

La durée de cicatrisation d'un piercing peut s'étendre de quelques semaines à quelques mois. La cicatrisation du lobe de l'oreille prend moins de 4 semaines, la langue de 3 à 6 semaines. Le piercing des cartilages de l'oreille ou du nez cicatrise en 6 à 12 semaines environ, les mamelons en 2 à 6 mois, comme les piercing génitaux. La cicatrisation du nombril est en général plus longue, souvent retardée par le frottement des vêtements qui favorisent les infections locales, et prend souvent de 6 à 12 mois.

retour page précédente