Utilisation des cookiesX
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêt. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.


Liens

Infos

Mes listes

Me connecter

Votre panier est vide

Guide des bonnes pratiques du piercing : Procédure du geste de piercing

5.1 Avant le geste de piercing
  Rechercher des contre-indications au geste
Utiliser un bijou adapté au client
5.2 Installation du client et préparation du matériel.
  Installation du client
Lavage des mains et enfilage des gants
Installation de la tablette
  Mise en place d'un champ stérile sur la tablette
Mise en place du plateau stérile
 

Mise en place du matériel stérile sur le champ
Mise en place des liquides
Nettoyage puis première désinfection de la région à percer
Repérage et traçage

5.3 Réalisation du geste en conditions stériles
  Lavage des mains
Seconde désinfection
Enfilage des gants stériles
Réalisation du piercing
Nettoyage et finition du geste.
Soins immédiats
 

L'étape de préparation du client et du matériel est fondamentale. C'est durant cette étape que les fautes d'asepsie peuvent être commises et entraîner des infections dans les suites.


5.1 Avant le geste de piercing

Rechercher des contre-indications au geste

Le client doit être interrogé sur d'éventuels problèmes médicaux : recherche d'allergie (iode, antiseptique, métaux, latex), de prise de médicaments (traitements antérieurs et en cours, notamment les anti-inflammatoires), antécédents d'intervention chirurgicale, de diabète, de maladie de peau chronique, etc. Il importe de lui expliquer que ceux-ci peuvent constituer des contre-indications à la pratique d'un geste de piercing. En cas de doute, il est nécessaire de prendre un avis médical avant de réaliser le geste.

Le client doit être en état psychologique et physique de supporter le geste de piercing (vérifier si possible qu'il n'est pas en état d'ébriété ou sous l'emprise de drogues).

L'opérateur doit vérifier l'état de la peau ou de la muqueuse sur le site où va être effectué le geste. La présence de lésions (boutons, plaies, suintements, croûtes, rougeur anormale, etc.) ou la notion d'une infection récente de la région (notamment infections génitales ou problèmes dentaires) doivent conduire à prendre l'avis d'un médecin ou d'un dentiste (un piercing buccal nécessite un état dentaire correct).

Utiliser un bijou adapté au client

  • Le perceur doit vérifier que le bijou est adapté (taille, forme, matériau) à l'endroit choisi pour le piercing et aux caractéristiques morphologiques du client.

    Le geste du piercing comporte deux étapes clairement distinctes : l'installation du client et la préparation du matériel d'une part, la réalisation du piercing d'autre part.


Installation du client et préparation du matériel.

Lors de cette première étape, le perceur doit travailler proprement mais non stérilement. Avant tout, il est nécessaire de se laver les mains au savon doux puis de les sécher avec une serviette à usage unique. On ne doit plus alors toucher que ce qui est nécessaire (matériel, client, éclairage). Il est recommandé de porter durant cette étape des gants non stériles à usage unique. Les instruments stériles ne pourront être touchés que plus tard, lorsque l'opérateur aura enfilé des gants chirurgicaux stériles.

Cette étape débute au moment de l'installation du client dans le local réservé à la réalisation des piercing.

Elle comporte les temps suivants :

Installation du client

Le client est installé dans une position confortable, la région à percer bien dégagée et convenablement éclairée. Il est recommandé de mettre en place une protection si nécessaire pour éviter de toucher le client (cheveux, etc.).

Lavage des mains et enfilage des gants

L'opérateur se lave les mains avec un savon doux non antiseptique et se séche avec une serviette en papier absorbant à usage unique.
Il enfile ensuite des gants non stériles à usage unique.

Installation de la tablette

Le perceur installe une tablette sur laquelle on posera le matériel stérile : elle doit être à portée de main, sans qu'il soit nécessaire de la déplacer ensuite. Cette tablette doit être désinfectée entre deux piercing à l'aide d'un désinfectant de surface. Il est préférable que la poubelle qui recevra les compresses, comme le container qui recevra les objets dangereux (aiguilles) se trouvent à portée de main de cette tablette, afin qu'il ne soit pas nécessaire de se déplacer pour y jeter les déchets.

Mise en place d'un champ stérile sur la tablette

Un champ stérile à usage unique est déposé sur la tablette. L'opérateur ne porte pas encore de gants stériles. Il ne doit toucher que les coins du champ. Pour étendre celui-ci sur la tablette, il lui faut lâcher les coins qui doivent retomber de part et d'autre de la tablette. Par la suite le champ ne devra plus être touché avant que l'opérateur n'enfile des gants stériles.

Au lieu d'utiliser un champ stérile pour déposer le matériel, certains perceurs préfèrent disposer de plateaux stériles (stérilisés par autoclave et stockés en sachets), contenant l'ensemble des instruments réutilisables (et qui doivent donc être stériles), nécessaires à la réalisation d'un piercing : pince, élastique, aiguille, bouchon de liège, coton tige, cure-dent, etc.

Dans ce cas la procédure doit être la suivante :

Mise en place du plateau stérile

L'opérateur pose le sachet contenant le plateau stérile sur la tablette. Il ouvre ensuite ce sachet sans toucher son contenu et replie la partie supérieure du sachet (qu'il vient de détacher) sur le côté de la tablette, de telle manière que le plateau stérile soit accessible et repose sur le fond du sachet. Pour la suite, on remplace dans la procédure "champ stérile" par "plateau stérile".

Cette procédure est un peu plus lourde à mettre en œuvre, car elle nécessite un nouveau plateau stérile sous sachet pour chaque piercing. Les plateaux ne pourront être réutilisés qu'après un cycle complet de stérilisation, ce qui implique que le studio de piercing dispose d'un stock important de plateaux.

En ce qui concerne l'asepsie et la sécurité sanitaire, cette procédure est équivalente à celle reposant sur l'utilisation de champs stériles.

Mise en place du matériel stérile sur le champ

L'opérateur doit déposer sur le champ, sans rien toucher directement, tout le matériel stérile dont il aura besoin par la suite (aiguille, pince, coupelles, compresse, etc). S'il utilise des plateau tout prêts, il se contente d'ouvrir le plateau. Le bijou à implanter, qui doit être stérile, est déposé sur le champ dans les mêmes conditions que le reste du matériel.

Mise en place des liquides :

Afin de pouvoir réaliser une seconde désinfection lorsqu'il aura enfilé des gants stériles, l'opérateur prendra soin de déposer préalablement une coupelle stérile sur le champ, dans laquelle il versera (sans rien toucher directement) le désinfectant. Il procédera de même pour les autres liquides dont il pourrait avoir besoin. Ces produits doivent naturellement être eux-même stériles. Pour cela le groupe de travail recommande que les perceurs professionnels puissent acheter des désinfectants cutanés conditionnés de façon adaptée (dosette pour usage unique).

Nettoyage puis première désinfection de la région à percer :

Le premier nettoyage de la zone à percer s'effectue à l'aide d'un savon doux non antiseptique et doit être suivi d'un rinçage (à l'eau ou au sérum physiologique). Une première désinfection large peut alors être réalisée, à l'aide d'une solution antiseptique à base de polyvidone iodée à 10% ou de chlorhexidine alcoolique à 0.5%, partant du centre de la région à percer et s'étendant en spirale vers l'extérieur.

Repérage et traçage

L'opérateur réalise un marquage de la zone à percer sur la peau du client, en utilisant un colorant non toxique (violet de gentiane en solution alcoolique) appliqué à l'aide d'un cure-dent préalablement stérilisé ou un stylo à alcool non toxique, choisi de telle manière que le marquage persistera après désinfection. Dans le cas du stylo, celui-ci peut être réutilisé après désinfection, sauf dans les cas suivants : marquage de muqueuses, marquage de zone précédemment percée ou comportant des lésions cutanées.


5.3 Réalisation du geste en conditions stériles

Lavage des mains

Immédiatement avant la réalisation du geste, un lavage des mains au savon liquide antiseptique doit être réalisé. L'opérateur enfilera alors une paire de gants chirurgicaux stériles.

Cette étape doit se dérouler dans des conditions rigoureuses d'asepsie. A partir du moment où les gants stériles ont été enfilés, l'opérateur ne peut toucher que du matériel stérile ou la région de la peau du client qui a été préalablement désinfectée. Toute faute d'asepsie (par exemple toucher par inadvertance un objet qui n'est pas stérile) impose un changement de gants.

Seconde désinfection

Avant de débuter le geste, la région concernée doit subir une seconde désinfection à l'aide d'une solution antiseptique à base de polyvidone iodée à 10% ou de chlorhexidine alcoolique à 0.5%. Il est recommandé de réaliser cette désinfection après avoir enfilé les gants stériles, en utilisant les compresses stériles pré-imbibées qui ont été préparées dans ce but et que l'opérateur a préalablement déposé sur le champ stérile. Il désinfecte une seconde fois la région à percer, toujours en partant du centre et en réalisant un geste en spirale vers la périphérie. Cette seconde désinfection peut cependant se faire avec une nouvelle paire de gants propre non stériles, avant enfilage des gants stériles.

Enfilage des gants stériles

Une fois tout le matériel en place, l'opérateur peut enfiler une paire de gants chirurgicaux stériles, en respectant la procédure d'utilisation de ces gants qui garantit leur stérilité.

Réalisation du piercing

Selon la technique adaptée au site choisi et celle pratiquée par l'opérateur (aiguille ou cathéter), celui-ci réalise alors le piercing et met le bijou en place. Le matériel contaminé (aiguille, cathéter, compresses…) est directement jeté dans les containers adaptés dès l'instant que l'opérateur n'en a plus besoin. Les compresses doivent être jetées directement dans la poubelle.

Nettoyage et finition du geste.

Une fois le bijou en place, l'opérateur nettoie la zone qui a été percée, à l'aide de compresses et d'eau stériles (ou autre liquide adapté). Le geste est alors terminé.

L'opérateur peut retirer ses gants pour procéder au rangement du matériel. Une fois le matériel rangé, un dernier lavage des mains de l'opérateur est recommandé.

Soins immédiats

La mise en place d'un pansement sec est le plus souvent inutile, mais peut être rendue nécessaire en cas de saignement local.

En cas de malaise au cours du geste, lié à l'appréhension ou à la douleur, les mesures de secours habituelles doivent être mises en œuvre : allonger la victime en position horizontale et la placer en position latérale de sécurité (PLS). Appeler au besoin un service d'intervention médical d'urgence.

Le Groupe Français d'Etude et de Recherche sur le Piercing recommande toutefois aux professionnels concernés de suivre une formation élémentaire sur les premiers soins (du type " Brevet National de Secouriste "), afin de pouvoir réagir de manière adéquate en cas de malaise chez un client.

retour page précédente