Utilisation des cookiesX
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêt. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.


Liens

Infos

Mes listes

Me connecter

Votre panier est vide

Guide des bonnes pratiques du piercing : Lexique

 

 

Bactéricide

Produit ou procédé ayant la propriété de tuer les bactéries dans des conditions définies (AFNOR, CEN).

Contamination

Présence d'un élément indésirable dans un fluide, sur une surface ou dans un espace protégé. Dans le cas d'une contamination biologique, on utilisera le terme biocontamination (ASPEC). Processus entraînant la présence de micro-organismes pathogènes ou potentiellement nocifs sur le matériel ou la personne (Recommandation n° R (84) 20 CEE).

Décontamination ou pré-désinfection (terme officiel)

C'est le premier traitement à effectuer sur les objets et matériels souillés dans le but de diminuer la population de micro-organismes et de faciliter leur nettoyage ultérieur. La décontamination a également pour but de protéger le personnel lors de la manipulation des instruments. Elle permet aussi d'éviter la contamination de l'environnement.

Note : l'usage du terme décontamination comme synonyme de désinfection est prohibé.

Note : le produit détergent-désinfectant ne doit pas contenir d'aldéhydes (ex: glutaraldéhyde).

Désinfectant

Produit utilisé pour la désinfection, possédant au moins un principe actif à activité anti-microbienne, satisfaisant aux normes de la bactéricidie, éventuellement doté de caractéristiques supplémentaires telles que virucidie, fongicidie et sporicidie. Ces produits ne possèdent aucune action détergente et ont un spectre d'action le plus souvent large.

Désinfection

Opération permettant d'éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou d'inactiver les virus indésirables portés par des milieux inertes contaminés, en fonction des objectifs fixés. Son résultat est de durée momentanée. Le résultat de cette opération est limité aux micro-organismes et/ou virus présents au moment de l'opération. L'usage du terme désinfection en synonyme de décontamination est prohibé.

Terme générique désignant toute action à visée anti-microbienne, quel que soit le niveau de résultat, utilisant un produit pouvant justifier in vitro des propriétés autorisant à le qualifier de désinfectant ou d'antiseptique. Il devrait logiquement toujours être accompagné d'un qualificatif et l'on devrait ainsi parler de :

  • désinfection de dispositifs médicaux (matériel médical),
  • désinfections des sols,
  • désinfection des surfaces par voie aérienne,
  • désinfection des mains (SFHH et CEN).

Détergent

Il s'agit de produits nettoyants ne contenant pas d'agents anti-microbiens (hormis pour un effet conservateur). Les produits sont destinés soit aux surfaces et aux matériaux inertes, soit aux instruments et dispositifs médicaux, selon leur formulation et les recommandations des fabricants.

Détergent-désinfectant (ou décontaminant)

Produit utilisé, avant le nettoyage, sur un instrument souillé, dans le but d'empêcher la contamination des manipulateurs de ce matériel et des circuits empruntés par celui-ci. Ce produit a la double propriété d'être un détergent et un désinfectant. Il doit également faciliter l'opération de nettoyage ultérieur, mais ne le remplace pas (AFNOR NP S 94-4021).

Ce produit doit être au moins bactéricide et fongicide, répondant aux normes NF EN1040, NF T72150/72151, NF T72170/72171, NF EN1275 (NF T72200/72201) de la réglementation en vigueur.

Procédure

Manière spécifiée d'accomplir une activité. Les procédures précisent les missions des services opérationnels et fonctionnels en matière de qualité, les responsabilités qui en découlent. Elles per-mettent dans l'entreprise la coordination des différentes fonctions et des actions intra et inter-services (ISO 8402).

Règle écrite d'organisation qui détermine le but et l'étendue d'une activité et qui spécifie la façon de la réaliser. Une procédure décrit une activité reposant sur une suite de tâches réalisées par différents acteurs.

Sachets pelables

Il s'agit de sachets de stérilisation, scellés par une soudeuse au moment du conditionnement des matériels à stériliser, qui peuvent être ouverts sans ciseaux.

Stérile

Etat d'un produit exempt de micro-organisme viable (norme NF EN 556).

Note: la probabilité théorique de l'existence d'un micro-organisme revivifiable ou d'un virus doit être égale ou inférieure à 10-6. Aucun micro-organisme ne doit pouvoir être mis en évidence par une quelconque méthode connue. On cherche en général à conserver cet état par un conditionnement approprié (notion d'espace incontaminable). Ce conditionnement (emballage) doit être étanche, protecteur et stockable sans dan-ger d'ouverture jusqu'à utilisation. On ne qualifiera de stérile qu'un objet emballé.

Stérilisation

Mise en oeuvre d'un ensemble de méthodes et de moyens visant à éliminer (destruction) tous les micro-organismes vivants, de quelque nature et sous quelque forme que ce soit, portés par un objet parfaitement nettoyé. Le résultat de cette opération est l'état stérile.

Anticorps :

particule présente dans le sang, fabriquée par le système de défense de l'organisme (système immunitaire) pour lutter contre un micro-organisme (virus, bactérie, etc.). La présence dans le sang d'anticorps dirigés contre un micro-organisme particulier indique la présence d'une protection de l'individu contre la maladie déterminée par celui-ci (sauf dans quelques cas particuliers comme le VIH, où les anticorps ne protègent pas contre la maladie).

Antiseptique :

substance capable de détruire les micro-organismes ou d'inhiber leur croissance sur un tissu vivant donné (peau, muqueuse, etc.)

Asepsie :

Mesure de prévention de la contamination par des micro-organismes.

Micro-organisme :

Appelés communément microbes, germes ou agents microbiens, il s'agit de bactéries, de virus, de champignons microscopiques ou de parasites présents dans notre environnement. Ils peuvent déterminer une maladie pour l'homme (agent dit " pathogène ") ou n'occasionner aucun dommage (agents dit " non pathogène ").

Muqueuse :

Mince couche de tissu qui recouvre diverses parties du corps, comme l'intérieur de la bouche, du nez ou des organes génitaux.

Virus :

Micro-organisme qui se reproduit à l'intérieur des cellules humaines et peut causer une infection (exemple : les agents de la grippe, de la rougeole, des hépatites B et C ou du sida sont des virus).

Bactérie :

Micro-organisme unicellulaire qui peut causer une infection (exemple : les staphylocoques, les streptocoques, les agents de la méningite cérébro-spinale, de la syphilis ou de la tuberculose, sont des bactéries).

Infection :

Multiplications de micro-organismes dans le corps d'un individu, entraînant une maladie qui se traduit par des symptômes particuliers (douleur, rougeur, chaleur et gonflement dans le cas d'un abcès, souvent accompagnés de fièvre lorsque l'infection se dissémine dans le corps).

retour page précédente