Utilisation des cookiesX
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêt. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.


Liens

Infos

Mes listes

Me connecter

Votre panier est vide

Guide des bonnes pratiques du piercing : Annexes

 

Annexe 1
Matériels: usage unique, stérilisation ou désinfection ?

Classification des matériels et instruments
Parmi l'ensemble des matériels et instruments utilisés dans le piercing, on peut distinguer deux catégories selon le risque de transmission des agents infectieux qu'ils peuvent représenter.
Selon cette classification découlent le choix des méthodes de stérilisation ou de désinfection qui doivent être mises en œuvre après le passage de chaque client ou l'utilisation de chaque matériel ou instrument.

Catégorie à haut risque ou risque intermédiaire
Il s'agit de tous les instruments et matériels qui au cours des gestes spécifiques à chaque pratique entraînent l'effraction cutanée, en pénétrant dans l'épiderme, le derme ou les tissus sous-cutanés, et entrent ainsi en contact avec les structures vasculaires du client. Le contact avec le sang est alors systématique et ces matériels ou instruments sont donc à haut risque de transmission des agents infectieux.
Les instruments et matériels qui au cours des mêmes gestes entrent en contact avec des fluides corporels du client autres que le sang (salive, lymphe, sécrétions génitales) sont considérés comme à risque intermédiaire.
A haut risque ou à risque intermédiaire, ils doivent impérativement être à usage unique ou stérilisé après chaque utilisation.
Parmi ces matériels, on compte notamment les aiguilles ou cathéters de piercing.

Catégorie à faible risque de transmission
Il s'agit de tous les instruments et matériels qui au cours des gestes spécifiques n'ont pas de contact direct avec le sang ou les fluides corporels sus-cités (table d'examen, etc.). Le risque de transmission d'agents infectieux est alors faible, mais la contamination de ces instruments ou matériels peut faciliter la transmission croisée d'agents infectieux. Ils relèvent d'une désinfection simple à l'aide d'un produit détergent-désinfectant.

Classification des matériels et instruments du piercing

Matériel
Usage Unique
Stérile
A désinfecter
Plateau
 
x
 
Cure dent
x
x
 
Aiguilles
x
x
 
Cathéters
x
 
 
Pince
 
x
 
Pied à coulisse
 
 
x
Elastiques
x
x
 
Flacon de colorant
 
 
x*
Bouchon de liège
 
x
 
Tubes
 
x
 
Cônes d'insertion
 
x
 
Connecteurs
 
x
 
Feutre
 
 
x
Coton-tiges
x
x
 
Gants
x
 
 
Bijou
 
x
 
Divan d'examen
 
 
x
Champs
x
 
 
Tablier de protection
x
 
 

*matériel ou instrument à emballer dans un étui de plastique jetable, avant de l'utiliser.

 

 

Annexe 2
Modèle contrat perceur-client

Label de l'association professionnelle

Autorisation d'un acte de piercing

Nom du centre de piercing
Identification juridique du centre (registre du commerce, etc)
Nom du perceur pratiquant l'acte
Nature de l'acte

Le client autorise par la présente le professionnel référencé ci-dessus à pratiquer sur son corps l'acte de piercing dont les caractéristiques sont précisées ci-dessus.

Le perceur déclare exercer son art dans le respect de la réglementation générale et des recommandations particulières de la profession, notamment en matière de sécurité sanitaire.
Afin que le client puisse donner un consentement éclairé à cet acte, il reçoit de la part du perceur une information claire, loyale et appropriée concernant :

  • la nature et le déroulement de l'acte,
  • les risques connus liés à l'acte et à ses conséquences, même exceptionnels,
  • la conduite à tenir et les soins à apporter suite à l'acte.

Le client ainsi informé s'engage à respecter les recommandations du perceur destinées à garantir une évolution normale des conséquences de l'acte.

Fait à Le Signature du client :

 

 

 

Annexe 3
Document d'information aux clients

L'élaboration d'un document d'information spécifique, destiné aux clients est indispensable pour garantir leur information, en complément des conseils et recommandations délivrées oralement par le professionnel lui-même. Il reste dans le fond comme dans la forme un document commercial, mais constitue également un atout juridique pour sécuriser la relation perceur-client. Le contrat type passé entre perceur et client doit s'y référer de façon à rapporter la preuve, le cas échéant, du contenu de l'information délivrée.

L'information dispensée dans ce document doit porter sur :

  • Qu'est ce qu'un piercing ?
  • Quels sont les risques de l'acte de piercing ?
  • Quels sont les risques dans les suites de l'acte de piercing ? (risque infectieux : décrire les principaux signes d'une infection ; autres risques : énumérer les principaux - allergie, délabrements tissulaires, etc.)
  • Quelles sont les soins nécessaires après un piercing ? (détailler la nature de ces soins, leur justification et la procédure recommandée pour les réaliser)

Bien qu'une information générale minimale sur ces points soit indispensable avant de réaliser tout geste, il est préférable de répéter l'information détaillée après avoir pratiqué le geste car le client y portera une meilleure attention, notamment pour ce qui concerne les soins post-piercing. La majorité des clients est en effet incapable de retenir toutes les informations délivrées avant ou pendant la réalisation du piercing. Le plus souvent en effet, l'inquiétude liée à la réalisation imminente du geste et à la douleur pouvant en résulter réduisent l'attention des clients par rapport aux conseils dispensés.

 

 

 

Annexe 4
Exemple de studio de piercing

Zone de Condtionnement Soudeuse Bac de lavage et de rincage Bac à Ultrason Bac de décontamination Autoclave Poubelle à pédale Plateau à déchets Plateau à déchets Plateau à déchets Zone de Séchage Bac de décontamination Collecteur d'Aiguilles Poubelle Poubelle contaminée

retour page précédente