Utilisation des cookiesX
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêt. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.


Liens

Infos

Mes listes

Me connecter

Votre panier est vide

La FAQ: Des precisions médicales - Le système Lymphatique

 

 

Le système lymphatique n'est pas réellement une entité indépendante dans l'organisme. Il est considéré comme faisant partie du système circulatoire, dans la mesure où il est constitué de lymphe, liquide provenant du sang, qui retourne dans le sang par l'intermédiaire des vaisseaux lymphatiques.

 

La lymphe transporte dans tout le corps certains nutriments, en particulier les lipides. Elle distribue également les globules blancs qui luttent contre les germes.

 

La lymphe ressemble au plasma, mais elle est plus diluée et ne contient qu'environ 5 % de protéines et 1 % de sels et d'extractifs. Elle est formée à partir de certains éléments du sang et d'autres liquides corporels, appelés liquide interstitiel ou liquide tissulaire, présents dans les espaces intercellulaires.

 

Une partie du liquide interstitiel retourne dans l'organisme en traversant la membrane capillaire, mais la majorité pénètre dans les capillaires lymphatiques pour devenir la lymphe. Outre les liquides interstitiels, la lymphe recueille également toutes les particules trop volumineuses pour être absorbées à travers la membrane des capillaires, comme les débris cellulaires, les globules de graisse, et les petites particules de protéine. La lymphe est alors drainée dans les vaisseaux lymphatiques, plus larges, puis circule à travers les ganglions lymphatiques et réintègre la circulation sanguine par l'intermédiaire des veines de la région du cou.

 

Le système lymphatique constitue ainsi un système de transport secondaire, qui ne possède pas de pompe. La circulation de la lymphe dépend en effet de la pression du système ciculatoire et de l'effet de massage des muscles.

 

 

 

retour page précédente