Utilisation des cookiesX
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêt. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.


Liens

Infos

Mes listes

Me connecter

Votre panier est vide

La FAQ: Le piercing de la narine - Types de bijoux

 

 Les boucles d'oreilles ne sont pas adaptées pour une narine (surtout en période de cicatrisation). Elles sont trop courtes et le fermoir est très gênant pour une bonne cicatrisation et une hygiène irréprochable. La solution pourrait alors être de ne pas mettre le fermoir. Seulement, dans ce cas, le bijou risque de ne pas tenir en place et on peut donc craindre de voir son trou se resserrer voire se reboucher. On risque également de se blesser la cloison centrale avec la tige du bijou.

 

 Il existe des bijoux spécialement conçus pour le nez (brillant avec une tige courbée en “queue de cochon” se plaquant contre l'intérieur de la narine et ne comportant pas de fermoir) mais ils sont inadaptés pour une première pose.

 En effet, pour que ce type de bijou tienne bien, il est nécessaire qu'il soit serré. Donc, il sera trop court dès que le nez enflera. Par contre, si on prévoit une longueur de tige suffisante pour laisser la place nécessaire à une cicatrisation sans problèmes, l'extrémité de la tige va dépasser de la narine (ce qui est assez inesthétique !) et la "tête" du bijou ne sera pas plaquée. On risque donc de crocher le bijou et de se blesser. Par contre, une fois votre piercing cicatrisé (comptez environ 2 mois), ce type de bijou est celui qui est le plus confortable et le plus esthétique.

 

 Faites toutefois attention aux allergies à l'argent (très fréquentes) et aux bijoux mal conçus (tige d'une épaisseur inférieure à 0,5mm, pierres collées ne tenant pas, tige trop courte, "boules" de soudure susceptibles de blesser ou irriter le piercing, métaux "exotiques" susceptible de causer des réactions allergiques, etc...).
L'idéal est un bijou en acier chirurgical ou en or (minimum 14ct) et d'une épaisseur de 0,7mm ou plus.

 

LES SEULS TYPES DE BIJOUX NE POSANT PAS DE PROBLEMES DURANT LA CICATRISATION RESTENT CEUX SPECIALEMENT CONCUS POUR LE PIERCING :
soit un anneau de piercing, soit un petit bijou spécialement conçu en forme de L, tous deux en acier chirurgical implantable grade 316 L ou LVM.

LEUR FORME NE RISQUE PAS DE BLESSER ET PERMET UN NETTOYAGE FACILE.

 

 

retour page précédente